Tutoriaux divers et variés

De nombreux tutoriaux

De nombreux tutoriaux

Parce que la connaissance c’est le pouvoir, autant la conserver précieusement et en faire profiter un maximum de monde.
Internet est la plus grande bibliothèque du monde, et j’ai envie d’y ajouter quelques livres afin de nous aider à nous améliorer.

Moultes recettes de cuisine

Moultes recettes de cuisine

L’informatique et le web c’est bien, en décrocher quelques heures par jour c’est mieux.
Ce blog comportera également la plupart des recettes que j’utilise quotidiennement afin de vous aider à manger plus sainement à l’aide de ces recettes simples, économiques et succulentes (tant qu’a faire :p)

Peinture de miniatures

Peinture de miniatures

Des playmobiles pour les grands, mais on peut faire « Piou piou piou » quand même ?
Venez mettre un pied dans le monde cruel et apocalyptique du 41ème millénaire, dans ce hobby de collectionneurs de figurines ou de nombreuses races humaines et extra-terrestre s’affrontent pour la domination de la galaxie.

Penser à trouver une super Phrase d'accroche En effet..

Les derniers articles

Pourquoi faire du plagiat quand on peut balancer de jolis liens avec des articles écrit par des gens compétents ❤

Media queries #piqure2Rappel

  • Article alsacreation sur le quoi k’s'est / pourquoi / comment des média queries (grosso merdo la syntaxe css/sass)

 

Introduction au mobile first

 

Tutos trouvés au pif sur internet

Mais bon j’ai quand même vérifié que ça avait du sens, donc ca va ca passe, à l’aise Blaise.

 

Bon taf ❤❤

Article sur les bonnes pratiques relatives à tout ce qui touche aux bases de données.

Attention, cet article est assez dense, et il a plus vocation à être utilisé comme un « pas-à-pas » (s’assurer qu’on a rien oublié) plutôt que comme un véritable article d’apprentissage.

Création de la base de données

  • Sur le logiciel (phpmyadmin / workbench) Ne pas paniquer : en cas d’erreur (nombre de tables différents, nombre de champs différents, erreur lors de la saisie, etc.), on peut toujours revenir sur la structure de la BDD à posteriori, via les onglets « Structure » et « Opérations »
  • Faire un schéma papier de la base de données à créer, avec
    • Les différentes tables (entités)
    • Leurs champs + leur type
      • suffixe avec le nom de la bdd, par exemple « nom » devient « nom_utilisateur » pour la table « utilisateur »
      • Exemples de typages
        • Nom, prenom, etc. > utiliser une chaîne de caractères avec suffisamment de caractères

          • VARCHAR (200)
        • Texte court (description de produit, commentaire, etc.)
          • VARCHAR (2000)
        • Texte long (article de blog, etc.)
          • TEXT
        • Nombre entier (Quantité, Nombre de participants, etc.)
          • INT (11)
          • La taille représente le nombre de chiffres autorisés, par exemple une taille de 6 permet d’aller jusqu’à 999 999.
        • Nombre à virgule (Prix, etc.)
          • FLOAT (11)
          • Attention, il faut utiliser des points et non des virgules comme séparateur, ex : 9.99
        • Dates, Dates et heure, heure
          • DATE
          • DATETIME
          • TIMESTAMP
          • Les formats sont assez spécifiques, je vous recommande de suivre la documentation.
        • Booléens ( vrai / faux )
          • BOOLEAN
        • Choix personnalisés
          • ENUM
          • Permet de définir des valeurs à choisir parmi une liste
    • Ne pas oublier les clés primaires (sers à éviter/différencier les doublons, par exemple les homonymes)
      • Attributs à définir
      • Type INT, de taille 11
      • Index > Primary  ou PK (Primary key) ou Primaire
      • Attributs > Unsigned (ne peut être négatif)
      • A_I > Auto-incrément : Ce champ sera géré automatiquement par le logiciel (ne pas remplir), qui attribuera un numéro unique à chaque entrée (ex: le premier sera « 1″, le deuxième « 2″, le troisième « 3″, etc.)
    • Ne pas oublier les clés étrangères, permettant les jointures entre les tables
    • Faire une vérification avec le cahier des charges et les maquettes (si disponibles), afin de vérifier qu’on a fait aucun oubli
  • Encodage « utf8_general_ci » (ou utf16 / 32) afin de permettre la bonne gestion des accents & caractères spéciaux
  • Bonne pratique : lors de la création de profil utilisateur, ne pas stocker l’âge (qui change chaque année..) mais stocker plutôt la date d’anniversaire. Un rapide calcul permet de retrouver l’âge ;)

Ajout de contenu par défaut

Ajouter du contenu par défaut est une étape importante lors de la création de la base de données, il permet d’effectuer des tests afin de s’assurer que le contenu (types de champs, valeurs, nombres d’entrées dans la bdd) est bien correct à la fois dans notre BDD, mais également dans les résultats de nos requêtes.

  • Aussi parfois appelé « Dummy content »
  • Pour chaque table, ajouter 2-3 entrées (lignes) de contenu fictif
    • Pour cela (dans phpmyadmin)
    • Cliquer sur la table souhaitée
    • En haut, onglet « Insérer »
    • Laisser la clé primaire vide (sera remplie automatiquement)
    • Remplir les champs « Valeurs » avec du contenu réaliste, cela permettra de s’assurer que chaque champ correspond bien.

 

 Filets de sécurité / Exports & Imports

Il est important de pouvoir travailler l’esprit serein, notamment sur des bases de données clients conséquentes (par exemple contenant des milliers d’articles de blog, ou des milliers d’inscriptions d’utilisateurs payants).
Pour cela, nous pouvons effectuer des sauvegardes de BDD, et également restaurer ces sauvegardes lorsque c’est nécessaire.

Export

L’export de base de données va consister en la création d’un fichier de type texte, contenant l’ensemble des valeurs de la base de données. La plupart du temps cet export est au format SQL, mais on peut également le trouver au format JSON. Il se peut que plus tard vous ayez des exports de données ciblées à faire depuis vos bases de données, elles seront alors envoyées (à vos commerciaux :}) au format JSON, afin que ces derniers puissent les importer dans Excel et en faire des jolis tableaux / graphiques. Bref.

Afin de réaliser une sauvegarde depuis phpmyadmin il faut

  1. Cliquer sur la base à sauvegarder
  2. En haut, Onglet « Exporter »
    1. Format permet de choisir le format (défaut SQL)
    2. Choisir export « personnalisé
      1. S’assurer que l’ensemble des tables sont sélectionnées
      2. S’assurer que l’encodage est bien utf-8
      3. Compression > en cas de soucis de performances (fichiers trop volumineux pour le serveur local, ou les contraintes php) faire un export en .zip
      4. Options de format
        1. Maximiser la compatibilité > MYSQL40
        • au cas ou votre export devrait avoir lieu sur un vieux serveur / une vieille version de sql
      5. Options de créations d’objets
        1. Cocher CREATE DATABASE
        2. Cocher DROP TABLE
        • Crée la base de données si besoin, supprime les tables existantes (afin de s’assurer que les données entrées sont clean). Moins fastidieux, cf. docs si besoin
  3. Bouton « Executer » en bas
  4. Nommer son fichier correctement (ex : 170719_sql_dump_Restaurant.zip ) et le ranger dans un dossier approprié (ex : /dumps/sql )

Import

En cas de site dépendant de données (ex: wordpress, e-commerce, etc.) cela permet de faire une installation classique, d’insérer des données par défaut et de s’assurer que tout fonctionne bien / de faire une démo client.
Egalement très utile si vous avez besoin de tester le site (ajout d’utilisateurs, de produits, d’articles, etc.) que vous devez revenir à une BDD saine avant la mise en ligne ; ou en cas de problème (crash serveur, piratage avec destruction de données, etc.).

Depuis phpmyadmin

  1. En haut, onglet Importer
    1. Spécifier compatibilité MYSQL40, si vous l’avez spécifié lors de votre export
    2. SURTOUT SURTOUT SURTOUT décocher la case « Permettre l’interruption de l’import… » afin de vous assurer que l’import ne soit pas fait à moitié (qu’il manque des entrées dans la bdd, ou d’autres problèmes techniques plus graves) liés aux performances de phpmyadmin.
    3. Bouton « Executer » en bas

En cas de trop grosse base de données, vous pouvez également exporter les tables une par une (une par fichier).

D’un point de vue général, si vous souffrez des limitations techniques de phpmyadmin / de votre serveur local, passez par un logiciel tiers (ex: workbench). Cela sera bien plus performant et sûr.

Création des requêtes (PHP) et tests

hey

Attention à ne pas confondre le guillement un peut spécial de Mysql ` (Alt Gr + 7) avec les guillemets classiques ‘.

Gestion des utilisateurs SQL

hey

Introduction

Dans cet exercice, nous allons apprendre à créer un site de e-commerce ‘professionnel’ : il s’agira du site web d’un restaurant, permettant d’afficher le menu, de s’inscrire, de réserver une table et enfin de commander.

Nous en profiterons pour (re)découvrir un peu de gestion de projet (création et exploitation de cahier des charges), ainsi qu’un forme de framework de type MVC.

Références

Voici une liste de sites qui pourront vous être utile dans votre apprentissage ainsi que dans votre développement :

 

Énoncé

Afin de ne pas surcharger cet énoncé, un cahier des charges techniques vous sera fournit à part, ou si nous sommes pas mal en avance nous le ferons ensemble ;)

 

Ressources

Fournies avec les archives de base sur le site e.3wa.fr .

 

Astuces

Pas encore

Raccourcis

OS

Emmet

Ascii

Dans cet exercice, nous allons apprendre à nous servir des dessins en SVG, via le langage PHP.
Nous allons également voir la Programmation Orientée Objet en PHP, ainsi que le concept d’héritage.

Développeur web indépendant depuis 2011 je suis curieux et je touche à tout, alors pourquoi ne pas vous en faire profiter ?

Vous trouverez ici en vrac des tutoriaux, des recettes de cuisine, des warhammers et occasionnellement de l’humiliation de stagiaire.

L’auteur L’auteur

Maxime Chevasson