Photo des nouvelles figurines eldars noirs peintes (en blanc) 1 escouade de kabalites, une de cérastes, un venom

Avancement de la peinture & Venom

A défaut de gagner des parties..

Edit 2023 : C’est rassurant y’a des choses qui changent vraiment pas x,)

.. Je me suis remis plus sérieusement à la peinture, surtout depuis que j’ai un peu de temps libre d’un point de vue professionnel.

Après quelques défaites supplémentaires et de bonnes discutions avec tout le beau monde qui traine au GW Paris 6e, je me suis décidé pour l’achat d’un Venom. Je n’ai pas encore pu tester son efficacité à cause du trop plein de monde dû aux vacances scolaires, mais j’ai hâte.

Avec ses deux canons éclateurs et deux immaculés possédant également 2 canons éclateurs (les vieux de la vieille d’un point de vue figurine) ce petit bolide peut délivrer une puissance de feu de 24 tirs empoisonnés à 36 pas. Ce qui vend du rêve pour de l’anti-piétaille 🙂

Une petite capacité de transport de 6, mais je pense que je le testerais avec Succube + Tourmenteur + 4 cérastes pour le fun à l’occasion :D.

Peinturelurons

En ayant un peu ma claque des figurines à pied après avoir fini mes guerriers cabalites ainsi que mes cérastes, je me suis donc lancé directement dans la peinture de mon Venom tout frais et je l’ai terminé en 2-3 jours.

J’ai également retouché quelques figurines peintes au début, pour leur ajouter un peu de GW Sotek Green. Certaines figs avaient des mèches, il y a maintenant quelques rubans & jupes supplémentaires afin que cela soit plus harmonieux.

Le résultat, c’est que tout ce beau monde commence à avoir de la gueule mine de rien !
Allez on y va pour les photos.

Guerriers kabalites

Cérastes

Avec les premières qui se sont vues ajouter quelques tatouages depuis la dernière fois

Succube

Au final la chef d’escouade est tellement classe que je la jouerais probablement en succube ; avec sa CT améliorée le pistolet disloqueur doit être sympa

blank
Succube

Venom

Et une petite vue d’ensemble pour le plaisir

blank
Les tout peints

« Excusez moi j’ai contre-percé Â»

(Hommage plus qu’obscur à Bruno Salomone, mais passons). Depuis l’achat de mes raiders et leur déploiement en magasin, certains statisticiens ont corrélé une forte hausse des envies de meurtres de maquettistes.

Les plots en plastique transparent et leurs boules. C’est juste mal foutu, on ne peut pas le coller pour des raisons de rangements, ça casse comme un rien, bref c’est de la merde.

« Oh je bouge mon raider et… il tombe. Je le remet, il retombe.. Je le remet, je respire, il retombe Â»

Bref je me suis enfin décider à tenter le contreperçage sur ces daubes sans nom, je ne pensais pas que ca passerais mais au final la tige est suffisamment épaisse pour un résultat satisfaisant, pour peu que la maquette dessus ne soit pas creuse (j’ai un peu peur pour les raiders..).

blank
Le plot contre percé

J’ai donc contrepercé 5 bons millimètres de chaque coté, glué 1cm de trombone sur la tige et le résultat est très satisfaisant : non seulement ca tient, mais on peut changer l’orientation de l’engin.

J’ai appliqué la même technique sur le plot d’arme : elle se tient beaucoup mieux et reste amovible.

Je sortirais un tuto quand je ferais mes raiders (et j’en ai un autre déjà prêt en photo pour l’ajout de bras). Bref ça sera dans bientôt 🙂


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *